Recherche pour :
C’est quoi le Netlinking? Tout savoir sur cette technique SEO pour booster votre référencement

Aujourd’hui, le netlinking est une partie non négligeable des composantes d’une stratégie SEO. C’est une action dont le but est de permettre d’améliorer la visibilité d’un site web à travers la création de backlinks. Voici tout ce qu’il faut savoir sur le netlinking.

Définition du netlinking

Pour faire simple, le netlinking consiste à obtenir des backlinks entrants. Pour cela, il faut mettre en place un ensemble de stratégies pour augmenter le nombre de clients et d’améliorer le référencement. De manière concrète, une campagne de netlinking consiste à mener des actions allant dans le sens d’obtenir des liens qui pointent vers votre site internet. Par exemple, pour réussir à créer des liens au niveau des annuaires ou pour poster vos commentaires sur des articles de blog. Pour se révéler efficace, toute campagne de netlinking doit viser le long terme. Si l’on se base sur le court terme, le site web en question risque d’être pénalisé par Google.

Au vu de cette définition, on peut dire que le netlinking est une des activités incontournables dans le cadre d’un projet SEO.

 

Quantité ou qualité : lequel choisir ?

Lorsqu’on parle de backlinking, la plupart des professionnels ont tendance à miser sur la quantité des liens, ignorant royalement la qualité. Cependant, il faudrait que l’on arrive à avoir moins de liens, mais faire en sorte que leur provenance soit de qualité. En effet, un lien de qualité qui provient d’un bon site vaut mieux que 10 liens qui ne vont pas vous servir à grand-chose sur le long terme. Il est alors plus intéressant d’être mis en avant dans un article par des sites partenaires, notamment sur ceux qui évoluent dans votre propre champ. D’ailleurs, le moteur de recherche Google entend lutter durablement contre les grandes quantités de liens qui sont générés vers un seul site.

 

Un lien de qualité : c’est quoi ?

Aujourd’hui, il existe plusieurs critères qui permettent d’évaluer la valeur d’un lien. D’abord, un bon lien doit provenir d’un site sur et qui bénéficie d’un bon référencement naturel Google.

Ensuite, il doit contenir des mots clés sur lesquels la page en question est optimisée. De plus, un lien de qualité doit provenir d’une page qui a du contenu et ceci permet de rendre le résultat tout à fait naturel.

Enfin, il faut noter qu’il est toujours préférable d’obtenir des liens provenant de sites en « dofollow ». Cependant, il faut toujours faire attention avec ces types de contenus, car ils peuvent vous pénaliser. Le plus important est de faire en sorte que les liens semblent naturels et qu’ils proviennent de pages web avec de l’ancienneté.

 

Pourquoi adopter une stratégie de netlinking ?

Pour optimiser vos pages et vous bâtir une réputation solide sur le web, il faut miser sur une stratégie efficace de netlinking. Cependant, la plupart du temps, on a tendance à se poser la question de savoir pourquoi adopter une telle stratégie. Pour répondre à cette question, voici trois arguments qu’il est difficile de ne pas prendre en compte :

 

  • Pour améliorer votre référencement

Il ne sert à rien d’avoir un bon site internet, s’il ne sert à rien. En effet, l’algorithme de Google prend largement en compte le nombre de liens qui pointent sur un site web. Il s’agit d’un indicateur sur la confiance qu’accordent les autres sites à votre plateforme. Par conséquent, les liens qui sont échangés peuvent être de plusieurs sortes : communiqué de presse, annuaires, réseaux sociaux, articles de presse en ligne, guest post sur un blog ami. Le mieux serait alors d’utiliser plusieurs canaux en même temps pour ne pas donner l’impression d’appuyer votre stratégie sur un seul canal.

 

  • Pour valoriser les liens de qualité

Dans le domaine du netlinking, il est important de privilégier la qualité au détriment de la qualité. Dès lors, il n’est pas conseillé de faire usage de logiciels ou applications permettant de publier des commentaires en votre nom. Cette pratique ne vous dessert pas et vos commentaires risquent de finir à la corbeille et vous pourrez perdre votre lien. Le mieux serait de favoriser la rédaction manuelle qui donne de meilleurs résultats même si elle prend plus de temps. Quoi qu’il en soit, prenez le temps nécessaire pour lire l’article afin de publier du contenu de qualité.

 

  • Pour entrer en contact avec d’autres personnes

Lorsque vous laissez un commentaire sur le mur d’une autre personne, il est important de non seulement donner votre avis, mais aussi de proposer un avis complémentaire à celui de l’article. Ce qui vous permet d’obtenir un lien supplémentaire qui va pointer sur votre site web. C’est aussi une belle manière de connaitre de nouvelles personnes et de nouer, peut être, des partenariats avec elles.

Toutefois, il faut veiller à ce que les commentaires que vous allez laisser soient instructifs. Plus votre réaction sera enrichissante, vous avez des chances d’obtenir un lien à partir de ce site. Pensez, par ailleurs, à varier vos sources en faisant une liste de blogs en lien avec votre activité.

 

Lancer une campagne de netlinking : quels sont les éléments à ne pas oublier ?

Aujourd’hui, le simple fait de soigner l’optimisation on-page de son site web ne suffit plus pour attirer des internautes. Il faut passer par une campagne de netlinking efficace. En effet, pour déterminer la pertinence d’une page, les algorithmes de Google prennent en compte le nombre de liens externes qui pointent vers celle-ci. Votre campagne de netlinking Google devra alors prendre en compte plusieurs éléments tels que :

 

  • Le Guest posting

Il faut le dire : les liens entrants et la stratégie SEO sont indissociables. Dès lors, il est important de bien calibrer votre campagne de nelinking en publiant sur des blogs extérieurs au vôtre. D’ailleurs, il s’agit d’une pratique largement admise et se révèle comme étant particulièrement efficace pour toute stratégie de référencement. Le fait d’avoir un lien sur un site reconnu et qui opère dans votre niche ou votre secteur d’activité permet de booster l’influence de votre site web. Cependant, il faudra veiller à être très stratégique dans la mesure où un mauvais choix des sites sur lesquels vous souhaitez vous positionner pourrait entrainer des pénalités auprès de Google.

 

  • Créer des liens avec de bons composants

Pour réussir votre campagne de netlinking, il est indispensable de prendre en compte cet aspect. Parmi les différentes manières de créer des liens vers votre site web, on retrouve sans doute l’écriture d’article qui regroupe les meilleures ressources ou encore les blogueurs les plus influents. Le fait d’écrire ce genre d’articles permet de booster le nombre de liens externes. Après avoir mis en ligne votre article, le mieux serait d’aller à la rencontre des influenceurs afin qu’ils vous assistent dans sa promotion. L’astuce est de les informer que vous les avez mentionnés dans votre article. Ils seront alors bien plus disposés à relayer votre article au niveau de leurs communautés sur les réseaux sociaux (Google+, Twitter, Linkedin, etc.). D’ailleurs, le fait d’avoir des liens très cordiaux avec les influenceurs va sans doute vous aider sur le long terme.

 

  • Faire une infographie

S’il vous arrive souvent de négliger l’importance d’une infographie, c’est bien le moment de l’utiliser dans votre stratégie de netlinking. En effet, les infographies sont des contenus susceptibles de devenir très viraux et qui sont très appréciés au niveau des blogs. De plus, les internautes l’aiment particulièrement, car ils y voient une manière de mieux comprendre un contenu. Dès lors, si vous disposez de certaines informations, le mieux serait de les coucher sur une infographie. Bien exploitée, une infographie est une véritable mine d’or à liens.

 

  • Prendre en compte les annuaires

Lorsque vous mettez en place une campagne de netlinking, il est important de prendre en compte les annuaires. En effet, soumettre son site à un annuaire n’est pas du tout has-been et peut vous faire profiter de nombreux avantages. Cependant, il faut toujours viser les annuaires spécialisés et qui disposent d’une niche dans votre secteur d’activité. Vous pouvez aussi vous tourner vers les annuaires locaux, si vous avez comme objectif d’optimiser votre référencement local.

Bien entendu, il existe plusieurs autres pratiques que vous pouvez mettre en place pour booster votre campagne de netlinking, mais ce qui est évoqué plus haut est bien plus avantageux en termes de résultats.

 

Comment faire du netlinking ?

Il existe aujourd’hui plusieurs solutions permettant d’obtenir des liens entrants. Cependant, toutes les solutions ne se valent pas et il est important de prendre en compte les moyens qui sont mis en œuvre pour arriver à ce résultat. Au niveau de la création de liens, on distingue particulièrement deux catégories de lien à privilégier :

  • Les liens naturels qu’il faut absolument privilégier
  • Les liens artificiels qu’il serait bien de proscrire pour éviter les problèmes avec Google

Quoi qu’il  en soit, une stratégie de netlinking tourne autour de plusieurs points dont, certains sont désormais proscrits :

 

  • L’achat de backlinks

Acheter des liens sur des plateformes comme linksmanagement.com, une technique d’acquisition de liens qui peut fonctionner pour renforcer les liens, mais il vaut mieux l’éviter. En effet, Google considère qu’un lien doit être naturel et un processus d’achat fait entorse à ce côté naturel. De plus, les liens que l’on achète ne sont pas tout le temps de bonne qualité.

  • L’échange backlinks

Le fait d’échanger massivement des liens entre deux entreprises est à éviter. En effet, le mieux serait de se limiter à seulement quelques liens. De plus, il est préférable que les deux sites web en question soient réellement partenaire. Dès lors, la création de liens depuis des sites partenaires peut s’avérer largement inefficace et peut parfois entrainer des sanctions.

 

  • Le backlink social

Au niveau de la technique, il faut toujours préciser qu’un lien qui provient d’un réseau social est toujours balisé comme suit : « nofollow ». Par conséquent, il n’est pas pris en compte par le moteur de recherche dans le calcul des liens entrants. Toutefois, cela n’exclut pas vraiment l’indexation des URL partagées au niveau des moteurs de recherche. Par exemple, lorsque vous partagez un lien sur Google+, celui-ci sera lu et indexé par Google. Autre avantage, c’est sans doute le partage d’une page web avec un contenu de qualité au niveau des réseaux sociaux. En effet, il s’agit d’un procédé qui permet d’obtenir quelques backlincks naturels depuis des blogs ou des forums.

 

  • La pêche aux liens avec le linkbating

C’est sans doute la principale stratégie d’acquisition de liens à privilégier. Encore connu sous le nom de « appât de liens », le linkbating consiste à capter des liens externes de manière naturelle et sans en demander la création. La particularité de cette stratégie, c’est qu’elle est très facile à mettre en œuvre. En effet, il suffit de produire du contenu intéressant et d’en faire la promotion. Il faudra ensuite surveiller la création de liens naturels. Aujourd’hui, le linkbating est la stratégie de netlinking recommandée par Google.

 

  • L’achat d’un nom de domaine expiré

Selon vos choix SEO, l’achat d’un nom de domaine expiré peut se révéler comme étant une très bonne stratégie. Cependant, il faut toujours veiller à ne pas acheter de liens pénalisé par Google. Il existe d’ailleurs plusieurs plateformes en ligne proposant des noms de domaines qui sont expirés à la vente. Après avoir acheté un nom de domaine, la prochaine étape va consister à l’utiliser en mettant en place une redirection 301. Il est aussi possible de l’utiliser en remontant un site internet.

Pourquoi et comment vérifier vos backlinks ?

Pour réussir votre stratégie de netlinking, il est important de vérifier régulièrement vos backlinks. Il s’agit d’une opération qui vous permet, dans l’ensemble, de vous assurer que vos backlinks artificiels sont bien présents et d’analyser la qualité et la pertinence de tous vos liens entrants. Il est aussi indispensable d’identifier les liens entrants que vous allez par la suite dénonce en plus de suivre leur progression en ce qui concerne l’acquisition de liens naturels.

Il est aussi possible de vérifier vos backlinks en utilisant l’outil Google Search Console et Big Webmaster. Il est également possible de tester des outils SEO bien plus efficaces et complets,  notamment ceux qui sont proposés par Majestic SEO ou Open Site Explorer. Ce sont des outils très efficaces, sans doute bien plus efficaces que Google Search Console. Le site Semrush.com est une boîte à outils marketing tout-en-un à ne pas négliger.

 

Stratégie netlinking : plutôt white, grey ou black-hat ?

One ne peut pas vraiment parler de netlinking sans pour autant évoquer le côté éthique des procédés qui sont utilisés. Dès que l’on parle de grey ou de black hat, les professionnels du secteur ont tendance à bondir de leur sommeil. En effet, il est important, pour réussir votre stratégie de netlinking, d’opter pour des techniques conventionnelles et acceptées par les moteurs de recherche.

Cependant, il faut savoir que vous sortez du cadre naturel dès que vous souhaitez générer des liens pointant vers votre site. Autrement dit, vous trahissez l’esprit de l’inventeur de Google Pingouin qui voulait que tout se fasse de manière claire, spontanée et naturelle.

 

Il est facile de comprendre cette logique de Matt Cutts, le fondateur e Google Pingouin. Cependant, lorsque vous de venez de créer un nouveau site sans historique, sans notoriété et que vous souhaitez obtenir un tout petit peu de trafic, il sera quasiment impossible de respecter ces normes, sauf si vous acheter votre visibilité avec le référencement payant. Le mieux serait alors de faire une petite entorse à la morale en essayant d’obtenir des liens afin de soigner votre référencement et d’être beaucoup mieux considéré par Google.

 

Quelle est la meilleure manière de gérer votre stratégie de netlinking ?

S’il existe bien une stratégie que vous devez bien retenir, c’est sans doute le faut que vous devez rester le plus naturel possible dans vos actions. Il faut aussi penser à les varier afin d’obtenir les meilleurs résultats possible. Cela ne signifie pas vraiment que vous devez tout faire de manière naturelle, mais que votre stratégie de netlinking ne doit pas susciter la méfiance de la part des moteurs de recherche.

Dès lors, il est important de varier les sources de liens, les emplacements, les typologies, les libellés, la croissance des liens, etc.

Pour résumer, on peut dire qu’il est indispensable de :

 

  • Varier les sources et les types de liens

Aujourd’hui, plusieurs propriétaires de sites internet ne parviennent pas à obtenir plus de trafic alors qu’ils ont pleins de liens. Il faut dire qu’il s’agit d’une situation assez intrigante, car il est possible plusieurs milliers de backlinks et obtenir au final que quelques centaines de visites. Pour inverser la tendance, il est important de varier vos backlinks afin de démontrer tout l’intérêt de votre site web.

 

Pour cela, essayez de varier les sources de vos liens en faisant attention à la thématique, le nombre de noms de domaines uniques ou encore les pages ranks. Il est aussi important de diversifier le nombre de sites et surtout de s’assurer que les liens qui seront générés ne seront pas des « nofollow ». N’oubliez pas, par ailleurs, de prendre en compte la langue, la géolocalisation, l’historique et le serveur.

 

  • Variez les emplacements au niveau des pages source

Pour optimiser votre stratégie de netlinking, le fait de varier les profils de site est incontournable. Le mieux dans tout cela, c’est sans doute le fait d’avoir un lien bien placé  en plein milieu du contenu d’une page, celle-ci étant en liaison avec votre landing-page. Par contre, n’oubliez jamais qu’il est toujours important d’avoir des liens au niveau des emplacements un peu moins appréciés, notamment au  niveau des pages partenaires. Surtout, il faut toujours éviter les échanges excessifs de liens surtout lorsque le site en question n’est pas vraiment corrélé au vôtre.

 

  • Varier les ancres

Lorsque vous réussissez à bien structurer votre site internet, chaque pose de celui-ci sera optimisée par rapport à un mot ou à une expression. Le fait d’utiliser ces mots clés au niveau des ancres va vous permettre d’obtenir un meilleur référencement de vos pages de site web sur les mots clés ou expressions qui vous intéressent vraiment.

Par contre, il est important de chercher à utiliser ces ancres de manière naturelle sans trop chercher à suroptimiser tout ça.

 

Pour obtenir avoir de bons et variés libellés, voici quelques conseils à suivre :

 

  • Ancres optimisées avec des expressions clés: lorsque le lien qui pointe vers une page est placé en milieu de texte, l’ancre est facilement optimisée. Attention à ne pas utiliser le même ancre pour plusieurs liens.
  • Le nom de domaine et celui de l’entreprise : il est important d’utiliser le nom de domaine ou de votre site internet lorsque vous concevez un lien à destination d’une page d’accueil ou profondes. Si vos liens sont obtenus depuis des sitewides links, il est important d’utiliser votre NDD et non une expression clef.
  • Variantes mots clés optimisés: il faut les utiliser pour booster votre stratégie de netlinking.
  • Ancres sous-optimisés et vides : même si vous n’êtes pas un expert en SEO, le fait d’utiliser uniquement des ancres optimisées est suspect. Pour contourner cet état de fait, il est important de ne pas en faire trop et surtout d’utiliser des ancres génériques. Aussi, il faut savoir que le contexte et les mots qui proviennent du champ lexical de votre lien peuvent vous donner de la pertinence.

 

 

  • Varier la destination des liens

Bien que la page la plus liée soit l’Home Page, il faut dire qu’elle ne regroupe pas forcément une trop grande proportion de liens. Toutefois, ceci est à prendre avec des pincettes dans la mesure où plus vous avez de pages au niveau de votre site, plus vous allez attirer du trafic avec les requetés dites de longue traine. Dès lors, le positionnement de vos autres pages sera important par rapport à votre Home Page. Aussi, les liens les plus utiles et qui sont souvent produits de manière spontanée ont tendance à pointer vers des pages plus profondes au détriment de la page d’accueil. En effet, Google met toujours en avant l’expérience utilisateur. C’est pour cela que vous facilitez largement la navigation de l’internaute en le dirigeant vers un contenu intéressant.

 

  • Pensez à la croissance des liens

Ceci est une donnée non négligeable. Il faut dire qu’une stratégie de Link Building doit être pensée sur le long terme. De plus, la croissance du nombre de backlinks doit être graduelle afin de paraitre naturelle. D’ailleurs, Google surveille activement le rythme dont vous parvenez à accumuler les liens.

Pour avoir une croissance mesurée et conforme aux exigences de Google, il est important d’avoir un rythme d’acquisition naturel. Par exemple, lorsque vous venez de lancer votre site, le mieux serait d’avoir un pic de visite durant les premières semaines. La croissance va se faire lentement sur le long terme. Ensuite, lorsque votre site web est en ligne depuis un certain temps, il est très important d’y aller doucement et surtout trouver peu de sites de qualité plutôt qu’un grand nombre de liens qui ne vont servir à rien.

Surtout, il faut toujours éviter de générer des pics de backlinks similaires et aussi privilégier la qualité plutôt que la qualité. Notez que le netlinking n’est pas une course vitesse, mais plutôt un marathon où les plus efficaces et endurants sur la durée pourront l’emporter.

Par ailleurs, n’achetez pas des centaines de backlinks car cela pourrait vous desservir. Le fait est que vous risquez de vous retrouver avec plusieurs liens disposant du même ancre, des descriptions mal spinées ou encore des sites internet qui n’ont rien à avoir avec votre thématique.

 

  • La chronologie des liens

Comme vous avez pu le voir sur Google Webmaster Tools, Google est un moteur de recherche qui est largement capable de s’apercevoir de la disparition de pages de même que des liens qui pointent vers elles. De plus, chez Google, chaque découverte est datée et conservée et il peut alors connaitre la page de même que l’âge du lien. Dès lors, plus le lien est codé, plus il est naturel et surtout de qualité. Inversement, lorsqu’un lien est supprimé au moment où la page existe toujours, ceci est un mauvais signe pour Google.

 

Quels techniques et sites web utiliser pour son netlinking ?

Outre le linkbaiting qui consiste à partir à la pêche aux liens, il existe plusieurs techniques permettant de réussir votre stratégie de netlinking. Parmi les techniques et les sites que vous pouvez utiliser pour votre netlinking, nous avons :

 

  • D’utiliser des sites du même secteur et avec la même thématique

C’est un travail qu’il faut faire à la main et il s’agit surtout d’établir de bonnes relations. En effet, le truc consiste  à sélectionner des sites potentiels et qui font la même chose que vous. Il est possible de regarder au niveau de sites qui font la même activité que vous. Quoi qu’il en soit, pensez toujours à préparer une offre alléchante et cela dépend surtout du secteur dans lequel vous vous situez. Cette offre peut être un contenu exclusif, une consultation rapide, un cadeau, une présence dans un E-Book, etc.

 

  • Les sites de vos clients et partenaires

Si vous avez déjà des clients et des partenaires qui travaillent avec vous sur la durée, il est possible de leur demander de vous faire un lien. Demandez-leur surtout de ne pas vous faire un lien depuis la page partenaire ou client, mais plutôt depuis le corps de votre page qui parle de votre activité. Par exemple, si vous évoluez dans la production de ballons de football et que vous demandiez à l’équipe de votre ville de vous faire un lien, le mieux serait de leur demander de faire une page sur les ballons de football. Ce leur permettrait d’informer un peu plus les jeunes sur les particularités de ces ballons. En cas de refus, vous pouvez repérer une page qui parle de ballon de football pour y insérer votre lien en milieu de  texte.

 

  • Rechercher des liens existants et potentiels

Lorsque votre site dispose d’un historique qui ne vous convient pas vraiment, il y a forcément des gens qui utilisent votre image sans pour autant vous aire de liens. La solution dans ce genre de situations, c’est de simplement demander un lien sur la citation ou au niveau de l’utilisation du lien. Il suffit de leur envoyer un mail personnalisé en précisant vos ambitions et vous n’aurez aucun mal à obtenir le site qui vous convient. A noter qu’il est relativement simple de trouver un contenu qui inclut des mots clés précis, notamment le nom de votre organisation, d’une personne de votre organisation ou même de vos produits. Pour retrouver des images de votre entreprise ou site web, il suffit de vous rendre sur Google images.

 

  • Les articles sponsorisés

Il s’agit d’une technique assez dangereuse si vous n’y prenez pas garde, mais qui peut s’avérer payant si vous vous y prenez de manière très calme et modérée. Quoi qu’l en soit, lors de l’annonce, le fondateur de Google Pingouin avait estimé que les articles sponsorisés devaient avoir l’attribut « nofollow » afin d’éviter la transmission de jus. Autrement dit, il n’était clairement pas fan de cette pratique.

Par la suite, on peut dire que les régies vendant du lien accordent une importance particulière au contenu et il leur est même possible de refuser des liens. Malgré les nombreux efforts que font les régies, le mieux serait de ne pas pratiquer l’achat de liens qui fausse le côté naturel de votre stratégie de netlinking.

 

  • L’utilisation des annuaires

Les annuaires et le référencement sont quasiment indissociables. En effet, l’utilisation des annuaires coïncide largement avec les débuts du référencement naturel. Il faudra alors penser à l’utiliser pour votre stratégie de netlinking. En ce sens, sachez qu’il existe des annuaires généralistes, des annuaires spécialisés et des annuaires un peu plus trustés que d’autres. Mais pensez toutefois à cibler les annuaires fiables en misant sur la pérennité du site en question. Vous pouvez aussi vérifier le nombre d’inscriptions en attente au niveau de cet annuaire ou encore les titres et les descriptions uniques. Utilisez, par ailleurs, des titres de même que des descriptions uniques tout en ciblant les catégories de votre thématique. Faites surtout attention à ne pas tomber dans le piège des inscriptions multiples et du duplicate content qui pourrait fausser tout votre travail. Ce qui serait dommage après autant d’efforts.

 

  • Les forums et les commentaires

Ceci est une partie qui nécessite beaucoup de diplomatie. En effet, il est important de toujours jeter un coup d’œil au niveau de la concurrence afin de savoir comment elle procède. Sans trop tomber dans le blog spaming, il est possible d’automatiser vos publications au niveau des commentaires en les spinnant. Ils seront par la suite facilement modérés si le sujet a bien été identifié.

Optez pour les commentaires en nofollow et un peu du dofollow. Par contre, il est déconseillé d’utiliser les mots clés au niveau de vos pseudos. Pour les forums, ils sont très intéressants si vous parvenez à les utiliser correctement. Toutefois, il faut vous enregistrer sur des forums de votre thématique et optimiser votre signature sans trop exagérer avec. N’hésitez pas aussi à répondre aux commentaires tout en laissant vos URLs profondes et avec des ancres optimisées de temps en temps.

 

  • Sites satellites et pyramide des liens

Un site satellite est un site qui a été créé à coté de votre site principal. Il est possible de les installer sur vos propres serveurs et dans vos propres domaines. Cependant, il faut toujours vérifier que leurs adresses IP et leurs classes C  sont différentes. N’hésitez pas aussi à utiliser des plateformes de blogging telles que wordpress, blogspot, marie claire, Over-blog, etc. Soyez suffisamment empathique et n’hésitez pas à assister les internautes sur des questions assez personnelles. Ce qui vous permet de partager limite de recycler certaines actualités de votre site. Cependant, il faut dire que Google prépare une riposte par rapport à ce genre de pratiques. Elle risque d’être assez dure et il faudra envisager de changer de stratégie.

N’oubliez pas, par ailleurs, que la thématique doit être pertinente et il qu’il faut publier régulièrement du contenu. Le fait d’utiliser des sites internet qui ne sont pas forcément les vôtres dans le but de les spammer n’est pas forcément une bonne idée. Dès lors, le mieux serait de chercher à être constant sur le long terme.

Enfin, pensez à ne pas faire uniquement de liens pour votre site internet. Il est important d’insérer d’autres liens vers d’autres sites (évidemment pas concurrents) mais ayant la même thématique. Au fil du temps, avec les sites satellites, certains vont sauter, d’autres perdurer tout en acquérant plus d’importance.

 

  • Les réseaux sociaux

Cela fait un bon nombre d’années que Google donne une grande importance aux liens qui sont partagés sur les réseaux sociaux. Dès lors, bien que la majorité des liens présents sur les réseaux sociaux soient en mode « nofollow », ils demeurent particulièrement importants pour l’indexation et le positionnement  de votre contenu. Ils le sont aussi en ce qui concerne le trust et la notoriété d’un domaine. Notez surtout que plus vos articles ont des « likes » et des « shares », plus votre contenu est susceptible d’être visible et ceci a une incidence positive sur votre stratégie de netlinking.

 

Conclusion

Avec toutes ces informations sur le netlinking, vous avez sans doute tout ce qu’il vous faut pour réussir votre stratégie d’obtention de liens de qualité. Même s’il peut vous arriver d’utiliser des techniques pas vraiment éthiques (nous ne sommes pas des anges), l’enjeu est de parvenir à paraître le plus naturel possible.

Référencement naturel Google : Comment référencer son site/blog sur internet?

Le référencement naturel est encore une pratique inconnue chez vous ? Grâce à ce billet, vous allez comprendre tout ce qui en fait une pratique incontournable pour la visibilité d’un site internet. Une occasion d’obtenir des réponses à toutes les questions que vous vous êtes au moins une fois posées sur le référencement naturel.

D’abord, c’est quoi le référencement naturel “SEO”?

Encore connu sous le nom de SEO (Search Engine Optimization), le référencement naturel est une pratique qui englobe plusieurs méthodes et techniques dont le but est de positionner votre site internet parmi les meilleurs résultats de recherche tels que Google, Bing, Yahoo, etc. L’objectif du référencement, c’est de gagner en visibilité » en appliquant les règles définies par les moteurs de recherche.

Le référencement naturel : pourquoi est-il si important ?

Aujourd’hui, pour acheter un produit, les internautes ont souvent tendance à utiliser les moteurs de recherche. Pire, environ 80% d’entre eux ne regardent que les résultats qui se trouvent en première page. Dès lors, ne pas avoir stratégie de positionnement revient à laisser s’échapper une manne financière considérable. Grâce au référencement naturel, vous allez pouvoir générer du trafic de qualité en vous positionnant de manière idéale sur les moteurs de recherche. Si l’on sait qu’il existe aujourd’hui plus d’1 milliard de sites internet sur la toile, l’unique moyen de rendre votre page visible est de l’optimiser selon les règles du moteur de recherche ciblé. Ce qui va vous permettre d’obtenir des revenus récurrents sur le long terme. La particularité du SEO, c’est qu’il vous permet d’obtenir des recettes sur le long terme. Ce qui est tout le contraire d’une publicité classique. Ne perdez pas alors de temps.

Quelle est la différence entre le référencement naturel et le référencement payant ?

Avant d’aller plus loin, il est important d’opérer une distinction entre le référencement naturel et le référencement payant. En effet, comme son nom l’indique, le référencement naturel les pages des résultats dits naturels. Ce classement est gratuit et il vous suffit d’user de certaines règles établies par le moteur de recherche. Ce qui est le contraire du référencement payant où il faut acheter des mots clés afin de placer des liens sponsorisés en tête des SERPs.

Pourquoi le référencement Google est le premier levier d’acquisition de trafic ?

Le référencement naturel est une pratique qui permet un trafic de qualité vers vos pages. Le plus important, dans ce cas, c’est d’obtenir du trafic susceptible de se transformer en prospects, puis en clients. Autant dire que l’objectif du référencement naturel est de capter l’attention de ceux qui sont vraiment intéressés par ce type de services. Autre particularité du référencement naturel, c’est que le trafic généré est pérenne et vous n’avez pas besoin d’injecter de l’argent en permanence afin de profiter de résultats positifs. Il permet alors de produire des bénéfices même lorsque vous ne l’optimisez plus.

Pourquoi avons-nous besoin d’être référencés sur Google ?

La réponse est simple : Google est le moteur de recherche le plus utilisé au monde. Il concentre entre 75 et 95% des parts de marché en fonction des pays. Se faire référencer sur ce moteur de recherche est alors indispensable si vous cherchez de la visibilité sur la toile. Rien qu’en France, 93% des utilisateurs d’internet s’appuient sur Google pour effectuer leurs recherches de produits et services sur le web. Travailler votre référencement naturel, c’est alors mettre toutes les chances de votre côté en termes de visibilité et de retour sur investissement.

Alors, comment fonctionne le moteur de recherche Google ?

Pour mieux appréhender le travail de référencement, il est indispensable de bien connaitre Google. En effet, il s’agit d’un moteur de recherche qui indexe des milliards de pages web chaque jour et les positionne dans les résultats de recherche. Avant l’indexation d’une page, il y’a le crawl qui consiste à explorer l’ensemble des pages de votre site web par les robots de Google. Une fois que toutes les conditions d’indexation sont réunies, une page est indexée et gardée dans une base de données. Par la suite, elle sera positionnée au niveau des résultats.

À noter que ce positionnement se fait en fonction de la pertinence des pages en fonction des requêtes formulées et de la pertinence des réponses obtenues au niveau de ces pages. Par exemple, lorsque la requête « référencement Google » est introduite sur Google, les pages qui vont s’afficher, dont celles qui répondent le mieux à sa demande.

Pour avoir une idée sur les pages qui sont pertinentes et sur celles qui ne le sont pas, Google a mis en place des critères de référencement assez spécifiques qu’il est important de respecter.

Comment optimiser son site pour un référencement Google efficace ?

Le référencement web est un travail minutieux et il faut respecter plusieurs critères essentiels. Parmi ceux-ci, nous avons les critères « On-Page » et les critères « Off-Page ».

Pour les critères « On-Page », nous avons, entre autres, le choix des mots clés, la vitesse de chargement des pages, l’architecture du site et la structure des liens internes de même que la qualité du contenu texte.

Pour les critères « Off-Page », on parle du netlinking et de la popularité du site, les textes d’ancre des liens, le benchmark concurrentiels ou encore les opportunités sur les recherches verticales. D’ailleurs, Google met souvent à disposition des webmasters un guide d’optimisation de site web pour les moteurs de recherche. Ce sont surtout des bases du SEO et pas les secrets d’une optimisation complète.

Pourquoi une stratégie de référencement Google prend telle du temps ?

Chez Google, vous trouverez plus de 200 critères d’optimisation que vous pouvez utiliser pour votre référencement naturel. Par conséquent, le SEO est un travail qui nécessite un savoir-faire, de l’expérience et surtout beaucoup de temps. Cependant, il s’agit d’une stratégie qui ne donne des résultats que sur le long terme. Entre temps, il faudra réaliser l’audit SEO, définir un plan d’action, mettre en place le travail des pages, publier des contenus et réaliser le travail de netlinking. Tout un processus qui peut prendre jusqu’à 6 mois pour commencer à obtenir des résultats positifs. Toutefois, les résultats vont s’inscrire dans la durée vous allez pouvoir bénéficier des retombées de votre travail.

Stratégie SEO : pourquoi est-il important de mesurer son trafic ?

Pour réussir votre stratégie de référencement SEO, il est indispensable d’utiliser certaines solutions de mesure d’audience telle que Google Analytics, Omniture ou encore AT Internet. En effet, le fait de mesurer et de quantifier votre audience vous permet de savoir si les efforts que vous avez consentis portent leurs fruits ou pas. Dès lors, optimiser votre référencement n’est pas vraiment une fin en soi, mais plutôt un levier qui devrait vous permettre d’atteindre vos objectifs. C’est sans doute pour cela qu’il devient indispensable de définir le principal objectif de votre site internet : qui est de générer des ventes, des prospects et des inscriptions.

À partir de là, vous allez commencer à analyser et suivre certains indicateurs importants, notamment le trafic global du site, les pages les plus visités, les pages recevant le plus de trafics ou encore les pages recevant le plus de conversions. Ces données vont vous permettre de mesurer l’efficacité des optimisations SEO et surtout de les ajuster au fur et à mesure.

Qu’est-ce que les référencements naturels « On-site » et « Off-site » ?

Pour ceux qui ne le connaissent pas, le référencement naturel « On-site » regroupe l’ensemble des éléments qui ont trait aux pages web. Parmi ceux-ci, nous avons :

  • Les rich snippets
  • Le maillage interne
  • La pertinence et le placement des mots clés dans les contenus
  • Les fichiers robots.txt et sitemap
  • Le champ sémantique autour des mots clés
  • La structure des URLs
  • La qualité et l’originalité du contenu
  • L’aspect mobile friendly

Ce sont des éléments qui impactent plus ou moins sur le référencement naturel d’une page. De plus, ils contribuent à sa bonne indexation et surtout à l’amélioration de sa visibilité.

Pour le référencement naturel « Off-site », aussi appelé « Netlinking », il concerne tous les éléments qui sont extérieurs aux pages web. Ceux-ci concernent :

  • Les liens qui proviennent d’autres sites et qui pointent vers votre page
  • La popularité du site
  • Le benchmark concurrentiel
  • Les liens sociaux

Pour réussir votre référencement « Off-page », il faut beaucoup miser sur la qualité. En effet, si votre page plaît aux internautes, elle va obtenir plus facilement des liens entrants. Ce qui va booster sa popularité. Dès lors, 10 liens qui pointent vers votre site web et qui proviennent de sites influents valent beaucoup plus que 100 liens provenant de sites web à très mauvaise réputation.

Référencement naturel : comment choisir ses mots clés ?

Le choix des mots clés est une étape décisive votre stratégie de référencement. Il dépend toujours de votre secteur d’activité et de vos besoins. Les mots clés peuvent toujours être choisis en fonction de leur popularité ou encore de leur côté concurrentiel. S’il est parfois difficile de se positionner sur des mots clés génériques, notamment « referencement google », le référencement naturel sur des mots clés longue-traine est sans doute plus facile. Il permet aussi de générer du trafic de qualité. Aujourd’hui, il existe plusieurs outils permettant de choisir ses mots clés, dont l’outil de planification de mots clés de Google.

Pourquoi la « longue traine » est bien plus intéressante en référencement naturel ?

C’est une pratique qui définit des expressions clés de plus de 4 ou 5 mots. Elle permet de se positionner sur des requêtes un peu plus précises et surtout plus qualifiantes. Par exemple, le mieux serait de se placer sur « référencement naturel Paris », plutôt qu’une « référencement naturel». Le fait est que ces mots clés plus spécifiques moins populaires, mais aussi moins concurrentiels, mais permettent de mieux se positionner.

De plus, ce type de mots enregistre le plus souvent un meilleur taux de conversion. Aujourd’hui, la recherche est très à la mode et permet de favoriser les requêtes « longue traine ». Dès lors, un référencement Google adapté est recommandé.

Qu’est-ce que le référencement local ?

Aujourd’hui, de plus en plus d’internautes, surtout sur mobile, recherchent des commerces de quartiers sur le web. Le fait est qu’ils cherchent toujours à acheter au plus près de chez eux. Le référencement local vous aide à apparaître sur ce type de recherche et l’utilisation de Google Map est une assez déterminante. Il faut surtout savoir que le référencement local sur Google est surtout capable de proposer des résultats personnalisés.

Par exemple, les internautes pourront taper la requête « Pizzeria Paris » ou Lyon. Google va alors afficher dans ses résultats une carte Google Map à proximité de chaque internaute selon leur localisation.

Référencement naturel : qu’est-ce que le triangle d’or ?

En référence lorsqu’on parle de « Triangle d’or », il s’agit souvent de la zone sur laquelle se concentrent le regard et les clics des internautes au niveau des résultats de recherche. Elle a été réalisée en 2005 par des sociétés américaines (Dit-it et Enquiro) en utilisant la technologie « Eye Tracking ». Il s’agit d’une étude qui a mis en évidence l’importance d’apparaître en tête des résultats de recherche. La compréhension du triangle d’or est alors un préalable incontournable à une stratégie web marketing cohérente.

Qu’est-ce que le contenu dupliqué ?

Il faut le dire : le contenu dupliqué a une réelle incidence sur votre référencement naturel. Il d’un contenu qui apparaît à plusieurs endroits différents sur le web. Pour les moteurs de recherche, il devient difficile de choisir la page la plus pertinente. Dans le but de préserver l’expérience utilisateur, le moteur de recherche ne va pas faire apparaître toutes ces pages dans les résultats de recherche. Par conséquent, il va uniquement choisir la page qui semble être la plus originale.

Le plus souvent, le contenu dupliqué est causé par 3 principaux problèmes. D’abord, les moteurs de recherche ne savent pas quelles URL indexer ou désindexer de leurs serveurs. Aussi, ils peuvent ne pas savoir s’ils doivent rediriger la popularité sur une ou plusieurs pages. Par ailleurs, ils peuvent aussi qui ne savent pas quelles sont les pages ou URL qui vont apparaître dans le classement des moteurs de recherche. Dès lors, lorsqu’un contenu est dupliqué, cela peut affecter sur la durée son classement sur les moteurs de recherche.

Comment fonctionnent les mises à jour Google ?

Le monde du référencement naturel est en constante évolution. En effet, les algorithmes Google sont programmés dans le but d’offrir aux utilisateurs les résultats les plus pertinents. Dès lors, ils évoluent en permanence au fil des mises à jour Google. Pour certaines mises à jour, elles sont mineures et concernent souvent la compatibilité mobile, le protocole https, etc.).

D’autres mises à jour sont considérées comme majeures parce qu’elles changent de manière significative les critères de référencement en vigueur. Par exemple, nous avons Google Pingouin en ce qui concerne pour un net linking un peu plus qualificatif.

Ensuite, nous avons Google Panda qui permet une meilleure prise en compte de la qualité des contenus web.

Nous avons par ailleurs, Google Colibri, surtout Google RankBrain qui permet de mieux comprendre les intentions des utilisateurs afin de leur proposer des résultats toujours plus conformes avec leurs requêtes.

Enfin, nous avons l’algorithme Google Mobile Friendly qui permet de favoriser le référencement naturel des sites compatibles avec les mobiles. D’ailleurs, le moteur de recherche dispose d’un outil pour vérifier le niveau de compatibilité de votre site : Mobile-Friendly Test Google. Ce sont des algorithmes qui ne vont pas se contenter de vérifier la pertinence du référencement naturel. Ils peuvent aussi avoir pour but de pénaliser les sites internet qui utilisent les techniques SEO Abusives.

Pourquoi avez-vous besoin de SEO si vous étés déjà en tête des résultats de recherche ?

Aujourd’hui, presque tous les sites internet peuvent apparaître en première page des résultats de recherche pour au moins un mot clé. Cependant, les questions qu’il faut se poser sont de savoir si ce mot clé est recherché par les internautes, s’il génère du trafic et s’il permet d’afficher un taux de conversion assez satisfaisant. Si c’est le cas, tant mieux.

Il faudra effectuer les mêmes vérifications en ce qui concerne les mots clés importants de votre domaine d’activité. Pour votre « longue traîne », il faudra penser à l’optimiser, car c’est ce qui génère le plus de prospects. Le plus souvent, les mots clés « longue traîne » concentrent jusqu’à 80% de votre trafic.

Qu’est-ce qu’il faut savoir sur la pénalité référencement naturel Google ?

Dans le domaine du référencement naturel, certaines pratiques sont interdites par Google. Les pénalités de référencement varient alors en fonction des mises à jour de l’algorithme de Google. Par exemple, nous avons la pénalité Pingouin qui est un filtre qui sanctionne les sites dont le contenu ne correspond pas vraiment aux standards de qualité qui sont attendus.

Il faut dire que ces pénalités ne sont pas seulement algorithmiques, mais aussi manuelles. Par exemple, des ingénieurs chez Google peuvent décider de pénaliser un site en le faisant passer de la 1ère à la 20e position dans les résultats de recherche. Dès lors, Google fournit à chaque Webmaster une liste de pratiques qui sont interdites afin de ne pas être pénalisées.

Est-il possible de savoir que son site est pénalisé par Google ?

Si vous recevez un message en provenance de la Google Search Console ou lorsque vous constatez un changement brusque de position dans les résultats de recherche. Il se pourrait que ce soit Google qui soit à l’origine de tout cela. Le plus souvent, ceci est dû à une pénalité Google.

Comment éviter la sur-optimisation ?

Le plus souvent, les webmasters ont tendance à sur-optimiser leurs sites pour le SEO. Ce qu’ils ne savent pas, c’est que tout excès est nuisible et cela porte un coup à l’efficacité de leur positionnement sur les moteurs de recherche. Le plus important, c’est de toujours avoir à l’esprit que l’optimisation de vos mots clés doit toujours se faire avec modération.

Pour éviter la sur-optimisation, voici ce qu’il faut faire :

  • Surveiller la densité du mot clé principal: il ne faut pas abuser du mot clé principal, surtout au niveau de la page. Pour cela, il est important de surveiller les occurrences du mot clé principal et de faire en sorte que le mot clé principal ne fasse jamais le double d’occurrences.
  • Varier les ancres des mots clés pour les liens internes : il faut dire que le maillage interne est une bonne chose, sauf lorsque vous utilisez des ancres textuelles optimisées. Pour ne pas faire de la sur-optimisation dans votre maillage interne, il faut noyer les mots clés de votre texte d’ancre dans un fragment de phrase.
  • Ne pas utiliser de mots clés non pertinents : à vrai dire, cela ne sert à rien et peut être préjudiciable pour votre site web.
  • Ne pas faire de liens seulement vers votre page d’accueil : bien qu’il soit normal n’avoir plus de liens qui pointent vers votre page d’accueil, il faudra aussi miser sur les pages internes profondes.
  • Ne pas utiliser plusieurs H1 sur une page : c’est de la sur-optimisation qui est mal vue par Google. Misez sur seulement une H1 par page.
  • Ne pas établir des liens vers des sites toxiques : cela porte un coup à votre réputation et a une incidence sur vos conversions. Vous risquez alors de subir des pénalités algorithmiques.
  • Ne pas mettre des mots clés en footer : c’est une erreur très courante chez les webmasters. C’est une manière de tirer votre stratégie de référencement vers le bas.
  • Ne pas voir des mots clés dans un nom de domaine : beaucoup de webmasters font l’erreur de mettre des mots clés dans leur nom de domaine. Bien que cela ait fonctionné par le passé, l’algorithme de Google l’interdit désormais.

Finalement, quel est le coût d’une stratégie de référencement naturel ?

Il faut le dire : le coût du référencement de votre site internet dépend souvent de plusieurs facteurs (besoins, secteurs d’activité, objectifs, taille du site, concurrence, etc.). Le budget ne pourra alors être défini qu’après une analyse SEO poussée et qui prend en compte l’ensemble de ces facteurs. Toutefois, il faudra compter autour de quelques centaines d’euros à plusieurs milliers d’euros pour une année s’il s’agit d’une PME. Pour une entreprise de plus grande taille ce budget peut facilement dépasser la centaine de millier d’euros.

Référencement naturel : comment se déroule l’audit SEO ?

Un audit SEO est un préalable incontournable lorsqu’on souhaite réaliser un référencement naturel Google. Le fait est qu’il permet de déterminer le meilleur plan d’action possible en fonction de plusieurs facteurs. Un audit SEO prend alors en compte :

  • Les mots clés
  • Les performances actuelles du site en matière de référencement naturel
  • L’architecture et le contenu du site
  • Les stratégies de la concurrence
  • La qualité et l’étendue du netlinking

À noter qu’un audit SEO s’appuie sur des outils spécifiques. Cependant, la stratégie SEO globale reste à la charge du consultant SEO. Il faut aussi dire qu’il n’existe pas de stratégie SEO standard ni de recette secrète. Tout dépend de l’état de votre site et des résultats que vous souhaitez atteindre dans le long terme. Du coup, l’audit SEO est la seule manière de définir une stratégie claire et axée sur les résultats.

Pourquoi externaliser votre projet de référencement Google ?

Le référencement est un travail de longue haleine qui nécessite une parfaite maîtrise des outils et des pratiques SEO. Le plus souvent, les compétences nécessaires à une bonne stratégie SEO ne sont pas disponibles en interne. La meilleure solution est alors d’opter pour l’externalisation du projet de référencement digital. Une internalisation vous permet surtout de bénéficier des dernières tendances de fond d’évolution des moteurs de recherche. Faites alors confiance à un référenceur digitale qui saura mettre des experts chevronnés sur votre projet SEO.

Pourquoi la veille SEO est incontournable ?

En stratégie SEO, tout va très vite. Il est alors important alors de se tenir au courant des différentes avancées en termes de pratiques SEO et les mises à jour disponibles. En utilisant les meilleures sources d’informations telles MOZ, Search Engine Land ou encore Search Engine Watch, vous allez pouvoir appliquer les meilleures stratégies qui vont vous permettre de donner un coup de pouce à votre stratégie de référencement.

Comment réussir son référencement Google en 2017

Réussir son référencement Google en 2017

 

Malgré les changements subits au fil des années, l’enjeu du référencement naturel est toujours le même, c’est à dire positionner son site dans les premières pages des moteurs de recherche Google.
Il est dit qu’il est facile de positionner intelligemment un site sur internet, mais force est de remarquer que cette tâche devient de plus en plus ardue à la vue de la concurrence qui est de plus en plus rude. D’année en année, le SEO se durcit, si bien que les tâches les plus basiques nécessitent désormais le concours d’un professionnel. Certains spécialistes viennent même à assimiler la quête de la première page de Google à la quête du Saint Graal. Toutefois, difficile ne signifie pas forcément impossible.

 

Optimiser son contenu pour Google 

La première chose à faire est de mieux structurer les contenus pour Google. Pour permettre à Google de mieux interpréter les pages, celles-ci doivent être correctement structurées.

Google a peaufiné ses algorithmes pour qu’ils puissent mieux interpréter les contenus. Ainsi donc, il est vital d’optimiser la sémantique. D’ailleurs, cette sémantique est toujours perfectible. Pour déloger un contenu qui aborde le même sujet de sa position sur Google, le secret est d’apporter plus de profondeur à l’article. C’est un canular dites-vous ? Eh bien non. Les algorithmes de Google sont bel et bien en mesure d’analyser la profondeur sémantique de deux textes similaires. Bien entendu, Google privilégiera l’article qui apporte plus de réflexions dans le fond.

Autre urgence, il est également important de réviser la vitesse de chargement du site afin de mieux se positionner sur le moteur de recherche. D’après des récentes études, un site dont la vitesse de chargement est supérieure à 3 secondes verra son taux de fréquentation baisser à vue d’œil.

Les spécialistes du référencement ne cesseront jamais de vous le répéter : partagez vos contenus sur les réseaux sociaux. Bien que le partage de ces articles n’améliore pas directement le positionnement sur Google, il contribue à favoriser la viralité. Il en résulte donc une amélioration visible du trafic.

 

Booster le SEO en utilisant des outils stratégiques

Que vous soyez l’hôte d’un site e-commerce ou d’un blog « feuille de chou », il est important de bien structurer le site. Les plateformes qui proposent plus d’une trentaine de pages sont en mesure de générer 7 fois plus de prospects. En organisant les pages du site d’une manière logique et ordonnée, vous aurez plus de chance d’atteindre les objectifs que vous vous êtes fixés.  Pour analyser la structure de votre site, divers logiciels sont à votre disposition, dont Screaming Frog SEO et LinkExaminer. Ces programmes vous permettront de mieux architecturer votre site en vous fournissant un compte rendu détaillé de vos liens internes/externes, vos liens obsolètes, vos balistes de structure, vos titres de pages.

 

Les mots clés : une stratégie toujours gagnante

Le but est toujours le même, vous devez vous positionner sur les mots-clés générateurs de trafic. Actuellement, les internautes font des recherches plus poussées en termes de mots clés. Ceux dont la recherche Google comprend trois voire 4 mots clés sont disposés à aller au-delà des trois premiers résultats de la première page de Google. En effet, plus la recherche est précise, plus l’internaute poursuit vers les résultats qui s’éloignent de plus en plus des tops positions. N’oubliez pas que vous n’écrivez pas uniquement pour un public ! Désormais, vous écrivez également pour les robots de Google. D’ailleurs, le moteur de recherche propose des outils qui vous permettront de facilement identifier les mots clés qui sont en rapport direct avec votre activité. Outre les traditionnels programmes comme AdWords et Google Trends, vous pouvez utiliser des programmes comme Kgen ou Ubersuggest qui sont faciles à utiliser et tout aussi performants que les outils de Google.

 

Mettre en place une meilleure version mobile du site

*Les mobinautes sont actuellement en phase de devenir plus nombreux que les internautes. Rien qu’en France, on compte 30 millions de mobinautes. La navigation sur mobile est une mine d’or qui ne demande qu’à être exploitée. Les spécialistes du web estiment que les transactions sur mobile devraient connaître un essor encore plus fulgurant que les transactions sur ordinateur de bureau ou portable. Si votre plateforme est accessible depuis toutes les plateformes, logiquement vous allez décupler votre trafic et vos ventes. Pour mieux suivre votre trafic sur mobile, vous pouvez vous servir de Google Search Console.

 

Google annonce des pénalités assez lourdes

Les sites qui, à plusieurs fois, ont fait fi des recommandations émises par Google seront désormais étiquetés comme « récidivistes ». Ils ne pourront demander une révision de leurs cas pendant 30 jours. Désormais, Google ne se prive pas de coller un avertissement très voyant sur les sites rebelles qui posent des problèmes qui risquent d’endommager les ordinateurs, de nombreux internautes en ont déjà fait la désagréable expérience. Les sites les plus susceptibles d’être épinglés par Google sont ceux qui ne respectent pas les règles Google en termes de malware, de logiciels espions, des téléchargements dangereux et aussi le phishing ou vol de données personnelles.

 

Il n’est pas futile de noter que le passage en temps réel de cette dernière mise à jour n’est pas encore tout à fait opérationnel. Aussi, l’effet de l’algorithme ne devrait pas se ressentir en simultanée, il progressera d’une façon aléatoire comme à son habitude.

 

Avant, une analyse lancée via Search Console pouvait faire disparaître l’avertissement de Google. Des personnes malintentionnées n’ont pas hésité à exploiter cette faille. En effet, il suffisait de demander un réexamen pour lever l’avertissement, aussi, ces personnes pouvaient, autant de fois qu’elles le voulaient, contrevenir aux règles de Google et s’en sortir comme si de rien n’était.

Actuellement, les sites récidivistes ne pourront plus jouer avec les règles, puisqu’ils auront droit à une nouvelle pénalité. Ils seront notifiés de leur statut de récidivistes par mail et ne pourront demander un nouvel examen qu’après 30 jours. Si les sites ont été piratés, ils ne seront pas classés parmi les récidivistes, mais ce qui compte avant tout pour Google c’est la sécurité des internautes.

 

Google déploie une nouvelle mise à jour de Penguin

Il y a quelques jours, Google a annoncé le lancement officiel de la version 4.0 de Penguin. À noter que cette mise à jour sera la dernière de la série. Elle sera désormais intégrée au cœur même de l’algorithme central. La route a été longue pour Google, puisqu’il a fallu près de 700 jours et un nombre incalculable de fausses alertes avant que l’algorithme ne soit au point.

Cette dernière mise à jour de Penguin a été très attendue par les webmasters. Si auparavant, Penguin ne se contentait d’impacter le classement des sites pénalisés d’une façon généralisée, désormais, l’algorithme opte pour une approche plus ciblée. Il ne pénalisera pas le site en entier, mais seulement les pages web ou les groupes de pages web.   En termes clairs, le nouvel algorithme luttera beaucoup plus contre le spamdexing, et cela, en intervenant directement sur les pages des sites. Il pourrait également impacter les pages et les autres sections du site.

Si votre site a déjà été pénalisé par Penguin 3.0, il ne vous reste plus qu’à rectifier le tir. Il en résultera un meilleur positionnement sur les dernières SERP, Google vous le garantit. Dans le cas où votre site n’a pas encore été pénalisé, vous n’avez qu’à observer les fluctuations des SERP sur les mots clés. C’est ainsi que l’on sait que Penguin est ou non passé sur votre site.

Grâce à cette nouvelle mise à jour, Google aspire à donner aux webmasters de meilleures armes pour la conception de leurs sites web, le but étant d’optimiser l’expérience utilisateur pour que celui-ci ait encore plus envie d’utiliser le web.

Algorithme Google Penguin

C’est quoi l’algorithme Google Penguin?

Face aux techniques de black hat employées par les webmasters pour défier les lois du référencement naturel, le célèbre moteur de recherche Google a décidé de revisiter complètement son algorithme. Appelé Penguin, ce joli pingouin n’en est pas moins une véritable terreur pour les adeptes du webspam. Créé en avril 2012, l’algorithme Penguin a fait perdre plus de 80% du trafic de nombreux sites dès son lancement. Néanmoins, ce nouvel outil n’a pas seulement été créé pour pénaliser ceux qui ne respectent pas les consignes du référencement Penguin, mais également pour récompenser ceux qui utilisent les « bonnes techniques ». Devant l’apparition d’une telle nouveauté, il est important d’apprendre à connaitre les consignes du référencement Penguin afin de ne pas voir chuter le positionnement de son site dans les moteurs de recherche.

Ne pas sur-optimiser le contenu

Il faut tout d’abord savoir que Penguin lutte en premier lieu contre les liens peu fiables et la sur-optimisation des pages. Avant le lancement de cet algorithme, les webmasters pouvaient se permettre d’ajouter un nombre de mots-clés excessif à leurs pages web, autant dans leur contenu que dans les balises méta, afin d’améliorer le positionnement de leurs sites. Aujourd’hui, le référencement Penguin favorise la qualité du contenu plutôt que le nombre de ses mots-clés. La sur-optimisation est aujourd’hui un mot à bannir. Bien que le réel fonctionnement de l’algorithme soit encore méconnu, il est certain qu’un contenu qui contient plus de 3% de mots-clés constitue un risque pour la visibilité du site.

Choisir des liens fiables

Le référencement Penguin repose également sur la fiabilité des liens entrants. Avant sa création, il était devenu presque banal de faire appel à des outils d’automatisation de liens. Aujourd’hui, l’algorithme de Google redouble d’efforts pour supprimer ces techniques. Le référencement Penguin accepte les backlinks à condition qu’il s’agisse de liens de qualité placés sur des sites aux thématiques similaires et qui ne soient pas achetés. Des liens ajoutés en abondance pendant une période courte sans suivi peut être réprimandé. Pour ne pas être pénalisé par l’algorithme de référencement Penguin, passez plutôt par des plateformes de communiqués de presse, des annuaires gratuits et des blogs pour y rédiger des descriptions uniques et y ajouter un backlink.

Les mises à jour Penguin

Dans le cadre d’un référencement Penguin, il est important de s’informer régulièrement concernant les mises à jour de cet algorithme. En effet, chaque mise à jour entraine de nouvelles modifications et de nouvelles consignes. De plus, sauf annonce contraire de la part de Google, il s’avère que seule la sortie d’une nouvelle version de Penguin prend en compte les modifications des webmasters sur leur site en termes de référencement. Il s’agit donc d’être patient et de respecter les consignes de l’algorithme pour observer rapidement des améliorations notables. L’algorithme Penguin a déjà subi une mise à jour seulement un mois après sa sortie, le 26 mai 2012, ce qui a provoqué quelques changements dans le classement des sites internet.